LA PRESSE EN PARLE !


IMPROROCK 
de l’impro, de l’humour et du rock !

L’EXPRESS

Des comédiens capables de jouer des dizaines de personnages en une soirée, d’incarner tour à tour un père, un fils, un truand, un amant, ou tout à la fois. Leur règle : l’improvisation, rien d’écrit, rien d’appris, rien de répété, telles sont les contraintes absolues du genre. Ce spectacle d’improvisation théâtrale, fut le spectacle le plus plébiscité de la saison dernière. Le secret de ce succès ? Le public, sans cesse surpris, participe au spectacle. Il devient complice.

TELERAMA

On est abasourdi : comment font-ils ? Sont-ils sous l’emprise de substances hallucinogènes ?Des échappées comiques pareilles, ça ne trouve pas sur tous les coins de scène. Quatre à cinq comédiens, plus un pianiste, improvisent sans se concerter, sur les thèmes inventés par le public du jour. Ils créent en direct la bande annonce d’un film français. Humour garanti.

LE PARISIEN 

À la fin du spectacle. Le public en réclamait encore. Quelques scènes improvisées du même tonneau que celles que les quatre comédiens et leur pianiste viennent de lui livrer pendant plus d’1h. Car le spectacle est un vrai petit joyau. Jonglant avec les personnages et les situations au gré des thèmes choisis par l’assistance, les acteurs et leur « impromusicien » offrent un numéro survitaminé et hilarant, sans jamais céder à la vulgarité ni au cabotinage.  

20 MINUTES

N’improvise pas qui veut ! Les comédiens ont fait de l’improvisation leur spécialité et leur marque de fabrique, en présentant un spectacle original où les sujets traités sont les thèmes choisis par le public. Résolument orientée vers un humour décapant, le spectacle mêle gags visuels et délires verbaux ; le tout orchestré par une foule de personnages impressionnant, incarnés par une troupe de grand talent.

NOUVEL OBSERVATEUR

Les improvisateurs sont inventifs et donnent vie aux thèmes choisis par le public tandis qu’un pianiste improvise. L’énergie des comédiens se transmet aux spectateurs et la salle est en ébullition. Une soirée inédite.

Retour haut de page